Des dunes à perte de vue et 241,10 km à parcourir : c’est ce qui attendaient les compétiteurs à l’Afriquia Merzouga Rally ce mercredi. Il s’agissait de l’étape-reine de l’épreuve qui menait motards, quadistes et pilotes de Side by Side au milieu du désert. Cette 3e journée de compétition est en effet une étape-marathon : aucune équipe d’assistance ne peut aider les pilotes ce soir. Cela n’a pas empêché l’Espagnol Joan Barredo Bort de remporter sa deuxième victoire d’étape et de conforter sa première place au général. Gary Aldington (Yamaha) et Ruben Faria (Can-Am) s’imposent en quad et en SxS.

A retenir :

  • –  241,10 km était au programme de cette étape très technique
  • –  Il s’agit d’une « étape-marathon » : l’assistance est donc interdit dans le bivouac pendant la nuit
  • –  Joan Barreda Bort, déjà vainqueur de la 1ère étape, s’est imposé chez les motos et conforte sa place de leader au général
  • –  Le Britannique Gary Aldington (Yamaha) l’emporte en quad où le Français Axel Dutrie (Yamaha) domine toujours le général
  • –  Ruben Faria (Can-Am), vainqueur de l’étape en SxS, domine le général
  • –  Demain, les pilotes retrouveront leurs assistances après avoir parcouru 233 kmIls en redemandent. Au petit matin, les compétiteurs, toujours aussi enthousiastes, se sont élancés pour l’étape-reine de ce 9e Afriquia Merzouga Rally. À nouveau, ils ont dû se confronter à une étape très technique au cœur des dunes du sud marocain. Après 63 km de liaison sur les pistes, place à la spéciale de 241,10 km. Au programme : des dunes, encore et toujours. Les premières, très molles, ont laissé la place à celles de l’erg Rissani, de l’erg Chebbi avant les zones sablonneuses de la région de Fezou et un dernier erg, celui d’Ouzina, avant de rejoindre un bivouac au milieu du désert.Les pilotes vivent en effet la première partie de l’étape-marathon. Dans leur bivouac, ils ne pourront pas bénéficier de l’aide de leurs équipes d’assistance. « Ça oblige à être encore plus vigilant pendant la journée pour éviter les ennuis mécaniques et être le plus serein possible dans la soirée », confie Loic Minaudier qui participe à son premier Afriquia Merzouga Rally après avoir achevé son 3e Dakar en janvier dernier. Les favoris, eux, n’ont pas relâché la pression.Joan Barreda Bort (Honda), qui s’était imposé lundi lors de la première étape, l’a emporté à nouveau. L’Espagnol, qui compte 20 victoires d’étapes sur le Dakar, conforte ainsi sa place de leader au général. Pablo Quintanilla (Husqvarna) signe le deuxième chrono, comme la veille, mais pointe à la 3e place du général derrière Kevin Benavides (Honda, 3e du jour). Chez les SxS, l’ex-pilote moto du Dakar, Ruben Faria, a conforté sa première place du général en s’imposant. Enfin, en quad, la victoire est revenue au Britannique Gary Aldington. Mais elle pourrait finalement être attribuée au leader du général, le Français Axel Dutrie (Yamaha). Ce dernier a en effet perdu une vingtaine de minutes en aidant un pilote amateur mais son temps pourrait être réévalué par les officiels dans la soirée. Désormais, tous pilotes se projettent déjà sur la prochaine étape, l’avant-dernière de l’Afriquia Merzouga Rally.

    LE CLASSEMENT DE LA 3e ÉTAPE (provisoire) : MOTO

  1. 1-  Joan Barreda Bort (Honda) en 3h23’42’’
  2. 2-  Pablo Quintanilla (Husqvarna) à 8’59’’
  3. 3-  Kevin Benavides (Honda) à 9’15’’
  4. 4-  Toby Price (KTM) à 10’49’’
  5. 5-  Franco Caimi (Yamaha) à 11’21’’

QUAD

  1. 1-  Gary Aldington (Yamaha) en 4h36’53’’
  2. 2-  Jeremy Forestier (Yamaha) à 3’21’’
  3. 3-  Axel Dutrie (Yamaha)* à 18’42’’

SIDE BY SIDE

  1. 1-  Ruben Faria (Can-Am) en 4h07’04’’
  2. 2-  Bruno Varela (Can-Am) à 7’01’’
  3. 3-  Casey Curie (Can-Am) à 24’41’’

Merzouga, 18 avril 2018

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL à l’issue de la 3e étape (provisoire) : MOTO

  1. 1-  Joan Barreda Bort (Honda) en 9h36’’09
  2. 2-  Kevin Benavides (Honda) à 12’51’’
  3. 3-  Pablo Quintanilla (Husqvarna) à 13’52’’
  4. 4-  Franco Caimi (Yamaha) à 18’22’’
  5. 5-  Toby Price (KTM) à 20’17’’

QUAD

  1. 1-  Axel Dutrie (Yamaha) en 13h59’09
  2. 2-  Jeremy Forestier (Yamaha) à 1h27’00
  3. 3-  Gary Aldington (Yamaha) à 1h49’04’’

SIDE BY SIDE

  1. 1-  Ruben Faria (Can-Am) en 12h19’41
  2. 2-  Bruno Varela (Can-Am) à 14’50’’
  3. 3-  Casey Curie (Can-Am) à 20’38’’

ILS ONT DIT

Joan Barreda Bort (Honda, 1er) : « Ca a été une super journée. J’ai ouvert la piste et j’ai attaqué à fond et tout fait pour gagner du temps. Dans la 2e partie de la spéciale, il y avait un secteur très caillouteux. Je suis tombé sans gravité heureusement. J’ai pu continuer et garder le même rythme jusqu’au bout. Désormais, il va falloir conserver mon avance mais je suis ravi du travail réalisé par toute l’équipe. »

Pablo Quintanilla (Husqvarna, 2e) : « Il s’agissait d’une étape très difficile, technique et piégeuse par endroit. Il y avait notamment des portions de routes avec beaucoup de cailloux, ce qui obligeait à être vigilant. J’ai perdu un peu de temps dans un rio mais la moto est toujours performante. Il faut que je parvienne à conserver ce niveau dès demain ».

Kevin Benavides (Honda, 3e) : « La navigation a vraiment été difficile aujourd’hui mais j’avais de très bonnes sensations. Je suis sûr d’avoir gagner du temps au cours de cette étape. »

Toby Price (KTM, 4e) : « C’était une journée délicate où il fallait faire très attention en navigation. Malheureusement, j’ai perdu un peu de temps mais je suis toujours dans le coup. Les pilotes Honda fonctionnent vraiment très bien dans ce rallye et c’est très intéressant pour la compétition. L’étape-marathon, ce n’est pas le confort d’un hôtel 4 étoiles mais ça permet de se retrouver tous ensemble, dans un très bon état d’esprit. »

Axel Dutrie (quad, Yamaha, 3e) : « Ca a été une bonne journée. Je me suis arrêté une vingtaine de minutes pour aider un motard qui avait eu un accident. Quand on voit quelqu’un qui est tombé, on ne se pose pas de question, c’est normal de l’aider. J’espère que la nuit sera fraiche et qu’on pourra bien se détendre ce soir : il s’agissait de la journée la plus chaude depuis le début du rallye ».

AU PROGRAMME DEMAIN. Retour au Tombouctou hôtel !

Pour l’avant-dernière étape de l’Afriquia Merzouga Rally, les compétiteurs s’emploieront à revenir au bivouac installé au Tombouctou hôtel. La journée débutera par une liaison de 36 km qui permettra à chacun de profiter de l’incroyable panorama. La spéciale de 233 km fera la part belle aux dunes avant une partie sur des pistes rapides, jusqu’à Errachidia. L’étape s’achèvera par un labyrinthe de pistes obligeant les pilotes à faire appel à leur sens de la navigation. Ensuite, ils pourront enfin rejoindre leurs véhicules d’assistance et préparer sereinement la dernière étape de l’Afriquia Merzouga Rally.