Après une matinée studieuse, dédiée aux vérifications techniques, les compétiteurs de l’Afriquia Merzouga Rally se sont rendus sur les pistes pour une mise en jambe avec le free practice et prologue. Dès demain, ils rentreront dans le dur avec une première étape qui fera appel à leurs talents en matière de navigation.

A retenir:

– Pendant toute la matinée, les compétiteurs se sont soumis aux vérifications techniques et administratives
– Ils ont pu rôder leurs machines au cours de deux sessions de roulage, le free practice et le prologue
– 123 compétiteurs participent à cette 9e édition, dont 80 motards, 12 quadistes et 31 pilotes de Side by Side

La fraîcheur dominicale a laissé place à la chaleur printanière au Tombouctou hôtel où a été installé le bivouac de l’Afriquia Merzouga Rally. Les pieds dans le sable, les compétiteurs ont dédié la matinée aux vérifications administratives et techniques, préalable nécessaire avant de s’élancer sur les pistes. « Je suis très ému d’être là, le décor est splendide », confie Pascal Pouguet. Ce motard de 55 ans, grand-père depuis peu, découvre le rallye-raid, lui qui a l’habitude des pistes du championnat de France amateur. « L’ensemble des membres de l’organisation font tout pour nous mettre dans les meilleures conditions », explique le motard – heureux vainqueur du concours organisé chaque année par le magazine français d’Enduro Mag, après s’être renseigné longuement sur les subtilités de la navigation.

« L’Afriquia Merzouga Rally, c’est une vraie famille »

« Nous sommes au pied des dunes, ça ne peut pas être mieux pour rouler et rôder le quad », ajoute Axel Dutrie, trois Dakar au compteur et première participation à l’Afriquia Merzouga Rally. « Le sable est très mou dans les environs, il faudra être vigilant », poursuit-il. L’enthousiasme est palpable chez les compétiteurs. C’est aussi le cas avec Camelia Liparoti qui prépare son Side by Side (une catégorie de véhicule entre le quad et le buggy) tout en rose. « J’avais roulé pour la première fois dans cette catégorie à l’Afriquia Merzouga Rally l’an dernier, raconte-t-elle. C’est vraiment agréable d’être là à nouveau, de retrouver les pilotes et les organisateurs L’Afriquia Merzouga Rally, c’est une vraie famille ! »

Si l’ambiance est au beau fixe chez les athlètes, les cinq jours de compétitions s’annoncent particulièrement denses. « Il s’agit d’un rallye technique avec de nombreux passages de dunes, souligne Edo Mossi, le fondateur de l’épreuve. Les pilotes amateurs seront rapidement lancés dans le grand bain ! » Et pour s’y acclimater au mieux, tous auront la possibilité de participer à des cours du soir afin de perfectionner leurs connaissances en matière de navigation ou de savoir comment réagir lors de situations imprévues.

LE CHIFFRE DU JOUR. 123

Au total, 123 compétiteurs participent à l’Afriquia Merzouga Rally cette année. Ils sont 80 motards, 12 quadistes et 31 Side by side sur la ligne de départ.

LA QUESTION. Quelles sont les qualités pour être performant en navigation ?

Edo Mossi, fondateur de l’Afriquia Merzouga Rally, anime ce dimanche un cours à ce sujet à destination des pilotes : « La différence majeure avec l’Enduro, c’est la nécessité de regarder loin devant soit, en posant son regard plusieurs kilomètres devant. Ce qui est très délicat, c’est le fait d’assurer en même temps le pilotage et la consultation du road book tout en prenant les bonnes décisions. Pour y parvenir, il convient au préalable de comprendre à quoi les organisateurs pensent lorsqu’ils conçoivent le roadbook. Ensuite, il faut s’exercer, sans compter. Et pour y parvenir, il n’y a qu’une seule solution : enchaîner les rallyes et les entraînements !

FOCUS SUR Une diffusion partout dans le monde !

Si l’Afriquia Merzouga Rally permet de créer des vocations lors de la semaine de compétition, l’événement est aussi une source d’inspiration pour les téléspectateurs du monde entier. Des images du rallye seront en effet diffusées dans 190 pays. La plus grande chaîne marocaine, 2M, assure pour la première fois une couverture quotidienne. L’Afriquia Merzouga Rally s’invite également pour la première fois aux Pays-Bas (sur RTL7), au Portugal (RTP), en Russie (Match TV) ou encore en Argentine (EL Doce). Par ailleurs, le rallye est à suivre au quotidien sur son site internet (merzougarally.com) et l’ensemble des réseaux sociaux (@merzougarally sur Facebook, Twitter et Instagram).

AU PROGRAMME DEMAIN. Attention aux pièges !

Au cours de cette première étape longue de 206,71 km ce lundi : deux boucles sans grande difficulté pour les concurrents. Mais la journée ne sera pas de tout repos, notamment en matière de navigation. Dans les deux parties de l’étape, un passage de 11 km s’annonce particulièrement délicat à négocier. À noter que chaque motard partira au côté de Side by Side pendant le premier kilomètre, de quoi garantir des sensations fortes à tous les compétiteurs !